Maître Goupil


Le dernier prédateur de l'ouest

Renard en chasse, Forêt d'Ecouves, Orne (61)
Renard en chasse, Forêt d'Ecouves, Orne (61)

Perçu le plus souvent comme un vulgaire mangeur de poules, on oublie trop souvent que le Renard roux est avant tout un véritable régulateur de petits rongeurs, le plus efficace aux côtés des nombreux rapaces qui commencent peu à peu à repeupler nos campagnes. 

 

Malgré une réputation qui n'est pas à son avantage, le Renard se révèle être un véritable auxiliaire de l'agriculteur, notamment des céréaliers. Car un seul renard, à raison de 900 grammes de viande par jour assure à lui seul chaque année la destruction de 6.000 à 10.000 petits rongeurs ! Une chance pour les agriculteurs car les rongeurs détruisent chaque année environ 10% des récoltes. 

 

 

Le Renard roux reste un opportuniste ! à la mi-mai au moment des naissances des Cervidés (Chevreuils et Cerfs élaphes), le renard part à la recherche des faons et chevreaux restés cachés dans les hautes herbes. Une tâche difficile car les Faons, pour échapper à leurs différents prédateurs, n'émettent aucune odeur. Ils sont aussi parfaitement cachés par leurs petites taches blanches, imitant l'éclairage en sous bois version impressionniste. On perçoit bien ici le mode de chasse des carnivores : qu'on ait affaire aux Loups ou aux Renards, les deux espèces chasseront toujours les animaux les plus faibles, les plus jeunes et les plus chétifs. 

Carcasse de chevreau, Cuissai, Orne (61)
Carcasse de chevreau, Cuissai, Orne (61)

Renard mulotant, Forêt d'Ecouves, Orne (61)
Renard mulotant, Forêt d'Ecouves, Orne (61)

En plus de sa réputation de mangeur de poules, on accuse le Renard de transmettre des maladies comme l'echinococcose alvéolaire (que les chiens et chats peuvent aussi transmettre) ou encore la rage alors qui d'après l'Office National des Forêts, "a été officiellement éliminée en 2001". Mais ce qui semble être la véritable cause de la régulation du Renard en France et de son statut administratif de "nuisible" c'est, toujours selon l'ONF "à cause des prédations qu'il commet sur les espèces sauvages". Ce qui n'a en réalité aucun sens d'un point de vue scientifique puisque le renard puisque cette prédation naturelle équivaut à sa consommation individuelle.  En somme, le renard est chassé car on estime qu'il n'a pas à se nourrir d'animaux "destinés" à la chasse. Dans le milieu cynégétique, l'animal est en effet très largement observé comme un "concurrent", en raison de la prédation qu'il effectue sur des animaux d'élevages destinés à la chasse : Faisans, Perdrix, lapins, Lièvres... Cette vision archaïque de l'écosystème malheureusement majoritaire dans le milieu de la chasse coûte la vie à 600.000 à 1 million de Renards roux pour chaque saison de chasse d'après l'ASPAS, l'Association pour la protection des animaux sauvage.

Crâne de chevreau, Forêt d'Ecouves, Orne (61)
Crâne de chevreau, Forêt d'Ecouves, Orne (61)

Le Renard montre ainsi par son régime alimentaire qu'il a un véritable rôle à jouer dans nos campagnes et dans nos forêts. Il n'est pas un nuisible mais le dernier grand prédateur et régulateur naturel de l'Ouest de la France. 



Écrire commentaire

Commentaires: 0

© Nicolas Blanchard

Tous droits réservés, contacter l'auteur pour plus d'informations.