Un peu d'histoire


Préambule 

"Les animaux ont aussi une histoire"

L’affût est propice à la rêverie ainsi qu’à la réflexion. Il permet au photographe de percevoir les variations d’un paysage et d’en discerner les complexités. C’est en attendant l’animal qu’on obtient souvent des réflexions lucides. Ainsi j’essaye, à force d’affûts et de marches silencieuses de comprendre l’espace forestier et rural qui accueille la faune et la flore sauvage.


Mes études d’Histoire m’ont permis d’approfondir ces « réflexions forestières » et d’ouvrir d’autres voies pour entendre « la nature » comme un domaine qu’il faut, à juste titre, réorienter sous un regard historique. Regard que l’industrialisation des espaces naturels ont, au fil du temps, écarté de notre appréhension de la nature, faune et flore y compris.  

Cliquez sur les images pour accéder aux galeries.


© Nicolas Blanchard

Tous droits réservés, contacter l'auteur pour d'informations.