Sur les pas du Renard polaire

3 semaines en solitaire à la recherche du canidé


De Reykjavik à Isafjordur

"Sur les pas du Renard polaire" est ma première expédition photographique. Il m'a fallu traverser l'Islande du sud au nord pour me rendre à quelques kilomètres du cercle polaire. 600 kilomètres me séparaient du territoire du Renard polaire. Je les ai parcourus à pied, en stop et en bateau pour que le moment magique se produise.

 

L'Islande, terre de glace et de feu, pays aux 130 volcans en activité et aux 5 glaciers, m'a fait traverser les saisons en quelques heures. J'y ai vu des paysages et des lumières qui changent en un instant, une tempête au cours de laquelle les vents soufflent à plus de 80 km/h. Sur mon parcours, des pluies torrentielles m'ont obligé à rester sous ma tente pendant deux longues journées et deux nuits par des températures de 4° à 10°C.  Aussi, de longues marches avec des chaussures saturées d'eau, en plein marécages...

 

Mais la route que j'ai entamée le 26 Juin 2014 à la recherche du Renard polaire m'a également fait découvrir l'hospitalité et la générosité islandaise que Jules Verne décrivait déjà dans Voyage au centre de la terre, des paysages inhospitaliers mais à couper le souffle, ainsi qu'une faune aussi riche que variée. Et si c'était à refaire ? Pas une seconde je n'hésiterais... Je repartirais aussitôt ! 

A propos du Renard Polaire

Le Renard Polaire (Vulpes Alagopus) est bien plus petit que son cousin le Renard Roux que l'on peut trouver dans l'Orne. On recense trois espèces de Renard polaire : la noire, la bleue et la blanche. Mais une fois l'hiver venu, ils deviennent totalement blancs et triplent de volume. Leur fourrure leur permet ainsi de survivre à des températures de -70°C. Proportionnellement il a une fourrure bien plus grosse et plus chaude que celle de l'Ours polaire ! Incroyable non ? 

Renard Polaire, Hesteyri, Hornstrandir Nature reserve
Renard Polaire, Hesteyri, Hornstrandir Nature reserve

Cette aventure aurait été impossible sans le soutien, l'aide et l'assistance du Conseil Général de l'Orne et de Mme Véronique Bars, de Décathlon Alençon, de Camara-Photo Martin au Mans, de la Caisse d'Epargne Damigny. Je remercie aussi mes parents, mes sœurs, M. et Mme Lemagadou, Mme Blanchard, M. et Mme Oliveau, M. et Mme Tessier. Grand merci également  à Delphine Le Normand et à tous ceux qui ont suivi mon aventure sur ma page Facebook au quotidien pendant 3 semaines.


Commentaires : 2
  • #2

    Dr Philippe Lepic (mercredi, 16 mars 2016 17:04)

    Je découvre tes photos sur "Basse Normandie " . Le frère Thomas de la Tr

  • #1

    Louisfert Laurence (jeudi, 12 novembre 2015 20:02)

    Salut Nicolas!
    On s'était rencontrés à La Lande de Goult avant que tu ne partes en Islande, et moi j'en revenais...
    Super pour tes photos ;)
    J'espère qu'on aura l'occasion de se rencontrer bientôt,
    belle continuation,
    Laurence

© Nicolas Blanchard

Tous droits réservés, contacter l'auteur pour d'informations.