Reportages


Préambule

Chercher des indices, connaître l'animal et le terrain font partie des exigences de celui qui souhaite photographier la faune et la flore sauvage. A force de rencontrer certaines espèces, certains territoires, on obtient une meilleure connaissance de ces derniers et de leurs "discrets voisins". Bernard de Clairvaux, homme d'église du XIe siècle vantait l'observation comme source de savoir. "Tu trouveras quelque chose de plus dans les forêts que dans les livres, disait-il. Les arbres et les pierres t'enseigneront ce qu'aucun matin maître ne te dira." C'est tout du moins le meilleur moyen de former sa propre vision de la nature, afin d'en écarter des préjugés tenaces à l'encontre de certains animaux...

Cliquez sur les images pour accéder aux galeries.


© Nicolas Blanchard

Tous droits réservés, contacter l'auteur pour plus d'informations.